10 femmes pour la protection de l’environnement

A l’occasion de la Journée de la Femme, voici quelques exemples de femmes engagées pour la planète

 

L’ouvrage récemment paru d’Elisabeth Badinter, Le conflit, la mère, la femme, qui explique que le développement durable est porteur de valeurs qui poussent la femme à revenir s’occuper de son foyer avant de se préoccuper de sa carrière, a fait beaucoup de bruit. Néanmoins, il semble que certaines femmes parviennent à combiner une belle réussite professionnelle et une véritable conscience écologique. A l’occasion de la Journée de la Femme, revenons sur l’engagement environnemental de 10 stars et personnalités politiques de la gent féminine.

 

                                        Marion Cotillard, Eva Joly, Marina Silva

 

  • Dans la catégorie politique…

 

Difficile de ne pas mentionner les icônes françaises de la protection de l’environnement que sont Chantal Jouanno, Eva Joly et Cécile Duflot.

Chantal Jouanno Chantal Jouanno est depuis plusieurs années le cerveau « vert » de Nicolas Sarkozy, pour reprendre l’expression de Terra Eco. Elle commence à s’intéresser au développement durable à partir de 2002 et devient la conseillère dédiée de l’actuel président de la république sur ces questions avant d’être nommée Présidente de l’Ademe en 2008, puis Secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie en janvier 2009.

Eva Joly, quant à elle, a rejoint la scène écolo depuis 2008. Rendue célèbre par l’affaire Elf qu’elle avait instruite en 1996, on la retrouve alors aux côtés de Daniel Cohn-Bendit au sein du mouvement Europe Ecologie . Elle est élue députée européenne en juin 2009.
Cécile Duflot
Cécile Duflot est la cadette du trio français. Adhérente chez les Verts depuis 2001, elle devient Secrétaire nationale du parti en novembre 2006 et est à 34 ans en tête de liste des régionales pour l’Ile de France.

Sortons maintenant de l’hexagone pour rendre hommage à Connie Hedegaard, Ministre danoise du Climat et de l’Energie. Nommée présidente de la COP15, elle a animé les débats de la Conférence de Copenhague en décembre dernier jusqu’à ce qu’elle démissionne au milieu de la deuxième semaine de pourparlers à cause de fortes pressions politiques.

Copenhague a également mis sous les projecteurs le jour de l’ouverture des négociations une jeune femme de 24 ans, Leah Wickam, originaire des Iles Fidji et porte parole des 10 millions de signataires de la pétition de Tcktcktck. Jusqu’alors inconnue du public, elle a provoqué une très forte émotion au sein de la communauté internationale en expliquant combien cet accord était crucial pour préserver sa culture et son pays.

Toujours en politique, citons Marina Silva, militante écologiste et femme politique brésilienne extrêmement populaire. Ex-ministre de l’écologie dans le gouvernement Lula, elle est candidate aux prochaines élections présidentielles prévues pour octobre 2010.

Wangari Maathai Enfin, ajoutons à ce palmarès la Kenyane Wangari Maathai qui fut, en 2004, la première femme africaine à recevoir le Prix Nobel de la paix  pour sa « contribution en faveur du développement durable, de la démocratie et de la paix ». Son engagement commence en 1977 où elle crée le mouvement de la Ceinture verte, mouvement essentiellement porté par des femmes qui plantent des arbres afin de prévenir l’érosion des sols. En janvier 2003, elle est nommée ministre-adjoint à l'Environnement, aux Ressources naturelles et à la faune sauvage.



  • Dans la catégorie people…

 

Marion Cotillard, actrice chérie des Français depuis son interprétation remarquable d’Edit Piaf dans La Môme, est engagée depuis longtemps pour la planète. Quelques jours après sa nomination aux Oscars, Pascal Husting, directeur général de Greenpeace France déclarait : « Nous tenons à souligner les qualités humaines de Marion Cotillard, femme de conviction et d'engagements, qui a soutenu Greenpeace à l'époque où défendre l'environnement pouvait sembler beaucoup moins glamour qu'aujourd'hui ».

Tcktcktck, Time for Climate Justice, qui appelait à la mobilisation en vue de la Conférence de Copenhague, a choisi Mélanie Laurent comme ambassadrice lors de la venue à Paris de Kofi Annan, fondateur du mouvement. L’actrice affiche un engagement écologique du quotidien ( Elle ) qui vient d’une sensibilité présente depuis longtemps et qui s’est transformé en engagement au fil de rencontres marquantes.

Enfin, Stella Mc Cartney, ex-styliste pour la marque Chloé, a toujours affiché haut et fort ses convictions écologiques. Particulièrement investie dans la lutte pour la protection des animaux , elle a toujours refusé les fourrures et cuirs non végétaux dans ses collections. Elle a finalement lancé Care, une marque de cosmétiques bio, et une ligne de sacs et de chaussures en cuir végétal . En outre, ses ateliers de confection fonctionneraient à l’énergie propre grâce à une éolienne privée ( Elle ).

 

Publié par Alix PEILLON
le lundi 8 Mars 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
vendredi 30 Juillet 2010 à 09:21 Par Anne marie
 

Article trés interressant. Il est indispensable que l'information circule. Connaître les actions qui sont menées et surtout les freins et les enjeux. Merci

mercredi 30 Juin 2010 à 04:14 Par pandora jewelry
 

Thanks for that recommendation.

mardi 9 Mars 2010 à 02:20 Par Francois
 

Belle article.
Je note particulièrement la remarque de Pascal Husting qui souligne que soutenir la protection de l'environement n'a pas toujours était "glamour".

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !